Origine
Plus de 300 ans d'histoire…
 


L'AKITA INU doit son nom à la région d'Akita dont il est originaire, une province du nord sur l'île Honshu, principale île de l'archipel japonais. "Inu" signifie chien.
Il apparaît
sous le nom de " Matagi " (chien de chasse à l'ours). Après plusieurs croisements entre différentes races, l'Akita Inu était utilisé pour la garde et la chasse au gros gibier. Très courageux il ne craignait pas de se mesurer avec un ours. Seuls les nobles avaient le droit de posséder de tels chiens. D'autres croisements en firent des chiens de combats.
En 1931, il fut proclamé "Monument national naturel" du Japon. Il figure sur de nombreux timbres et possède son monument dans la ville de Tokyo. Le gouvernement prit toutes les mesures nécessaires à la préservation de la race, en interdisant en particulier l'exportation.
Il faillit disparaître après la Seconde guerre mondiale suite entre autre à une épidémie de rage et à l'utilisation de sa fourrure pendant la guerre.
Aujourd'hui l'Akita est devenu presque exclusivement un chien de compagnie, très prisé en Europe et aux Etats-Unis.
Il est arrivé en France en 1981.

 

Histoire de Hachiko

Hachiko n'était qu'un jeune Akita de 18 mois lorsque son maître mourut. Il avait l'habitude de l'accompagner à la gare tous les matins, et il allait le chercher tous les soirs, jusqu'au jour où... il attendit en vain... Alors, pendant une dizaine d'années, Hachiko retourna attendre son maître tous les soirs, jusqu'à ce qu'il meurt lui aussi, en 1935... Une statue de bronze lui fut alors dédiée à la gare de Shibuya où dit-on, les amoureux viennent se jurer fidélité!

Acceuil Akita